Rechercher :

Voici une autre commune gessienne qui a poussé plus vite que son ombre !

Longtemps un village rural paisible, blotti dans la campagne gessienne, jouissant du panorama majestueux du Massif du Mont Blanc au Sud et des monts du Jura au Nord-Ouest, Ornex a triplé de population en 30 ans et compte aujourd’hui 3883 habitants venus de 72 pays différents, soit 561 hab/km2 (moyenne nationale : 114 hab/km2). Attrait de Genève oblige, pardon, du bassin franco-valdo-genevois.
Située entre 438 et 481 mètres d’altitude et frontalière avec la commune suisse de Collex-Bossy, Ornex , commune semi-urbaine, elle bénéficie d’infrastructures propres (Ecole des Bois, city-stade, aire de jeux) et d’infrastructures intercommunales (COSEC (centre omnisports) et Gymnase St Simon). A proximité, le collège de Prévessin-Moëns et le collège et Lycée International de Ferney-Voltaire assurent la scolarité des enfants au secondaire.
La municipalité actuelle affiche avec ambition son orientation pour la commune, notamment : respect de l’environnement, maintien de l’activité agricole et développement de zones économiques, qualité de l’habitat mixte à HQE, création d’un centre de village, maîtrise de la circulation.
Un signe particulier ? Sur toute sa longueur (soit 3,6km) Ornex est traversé(e) par la D 1005 (ancienne RN 5), une besogneuse, avec des pics jusqu’à 20’000 voitures/jour. Le problème de la circulation ne date pas d’hier. Au Ier siècle déjà une voie romaine reliait « Gex à Genève » - les Romains furent les premiers habitants à organiser Ornex - avec trafic international, auberge à Maconnex et tout et tout.
Les eaux, aussi, furent jadis abondantes et quatre ruisseaux n’étaient pas de trop pour les évacuer. Ils sont toujours là : L’Ouye (côté Ferney-Voltaire), le Lion (côté Segny et Brétigny), le Nant du Margouet (côté Collex) et, au milieu, le Nant de la Maconnière (drainage de Villard-Tacon au Lion).

Des bâtiments historiques rappellent de belles heures du village : l’église Saint Brice (XIII è siècle), la maison forte de La Tour (résidence des De Sergier) et la maison forte des De Croza (toutes deux du début du XV è s.), la Maison des Jésuites (XVII è s.), le château de Maconnex (début XVIII è), le château des Deprez-Crassier XVIII à s.), le bâtiment de la mairie-école (1838). L’historien Alain Mélo vous décrit tout cela et plus encore dans son livre « Ornex – Histoire d’un terroir et d’une communauté du Pays de Gex » (Ed Ornex Histoire 1985).

 


Au fait, le saviez-vous ?

  • La commune française la plus éloignée d’Ornex est Ouessant située à 875.6 km à vol d’oiseau !
  • Le général ornésien Jean Etienne Philibert de Prez-de-Crassier revint en 1789 d’Amérique, où il avait participé à la guerre d’indépendance, pour devenir député de Gex à Paris.
Pour en savoir plus, voilà quelques liens fort utiles :
Ornex d’en haut et d’en bas : http://www.ornex.fr/plan.php
Ornex transports en commun : http://www.tpg.ch/fr/lignef/retour/oxfr
Ornex météo de la semaine à l’heure : http://www.meteorologic.net/meteo-france/Ornex_258.html
Tout sur les voisines d’Ornex : http://www.vvdefrance.com/Ain/Ornex.html
Mémoires ornésiennes : http://www.ornex.info (site en construction)

Infos pratiques

Mairie d’Ornex :

45 , rue de Béjoud
01210 ORNEX

Téléphone : +33 4 50 40 59 40
Télécopie : +33 4 50 40 93 02
Site officiel : http://www.ornex.fr

Aller au haut